GUIDE D’ACHAT POUR CHOISIR SES CHAUSSURES DE TRAIL

Après avoir écumé les routes bitumées vous rêvez de courir sur des sentiers plus nature ? Vous souhaitez découvrir le trail ? Ou bien vous êtes un runner aguerri et vos chaussures ne vous conviennent plus ? Consultez dès maintenant le guide d’achat qui vous aiguillera au mieux pour votre prochain achat ! Connaître sa foulée : Il est important que vous preniez le temps de connaitre le type de foulée que vous avez. Sinon c’est le risque de se retrouver avec des chaussures non adaptées qui risquent de vous conduire à des frottements indésirables voire d’autres blessures plus importantes. Pour connaître votre foulée, rien de plus simple. Il suffit que vous regardiez l’usure de la semelle de votre vieille paire de chaussures de sport ou encore de vos chaussures de ville. Si l’usure est : -          A l’avant du pied, votre foulée est universelle -          A l’intérieur du pied, votre foulée est pronatrice -          A l’extérieur du pied, votre foulée est supinatrice Le type de terrain : Selon le type de terrain où vous allez pratiquer, vos besoins sont divers et multiples. Pour les chemins de campagne, de montagne, de forêt, avec des passages possibles sur la route, misez plutôt sur des chaussures polyvalentes. Les chaussures idéales devront être souples et légères. Les crampons pour une plus grande polyvalence seront de 4mm tout au plus. Pour des sentiers de montagne avec de nombreux sentiers rocailleux, privilégiez des paires de chaussures avec plus d’amorti que pour des sorties sur chemins naturels ou bitumés, qui permettront de mieux atténuer l’onde de choc. Des crampons de 5mm seront nécessaires pour à la fois avoir une bonne adhérence et sur les rochers et sur les terrains moins accidentés. Pour de l’ultra trail, ou des chemins plus boueux, des chaussures avec plus d’amorti et des crampons très espacés seront indispensables pour permettre de mieux évacuer la boue. Le bon maintien de la chaussure est aussi important pour éviter des obstacles potentiellement cachés. Cependant il ne faut pas laisser de côté le confort qui sera primordial après plusieurs heures. Les différentes caractéristiques de la chaussure : Le choix d’une paire de chaussures de trail relève des mêmes caractéristiques que le choix d’une paire de chaussure de running classique. L’amorti, le dynamisme mais aussi le confort sont des critères à prendre en compte. A tout cela, s’ajoute plusieurs points à ne surtout pas négliger. La stabilité, vos appuis ne doivent pas être fuyants. Il est important que vous prêtiez attention à la semelle intermédiaire qui aide à dérouler une belle foulée et à maintenir votre pied. La protection, si vous savez que vous irez sur des chemins caillouteux et accidentés, des chaussures avec des renforts sont indispensables, notamment les pare-pierres.  Les pare-pierres, situés sur le devant et sur les côtés des chaussures protégeront vos orteils. L’accroche, si vous souhaitez courir dans des chemins boueux sera nécessaire. Si vous préférez les terrains plus secs, tournez-vous vers des chaussures qui disposent de crampons plus petits. Sa pointure : Lorsque vous choisissez votre nouvelle paire ne privilégiez pas l’esthétisme au confort ! Lorsque vous courez, le pied s’avance naturellement de quelques millimètres. Vos orteils lors de vos essayages ne doivent pas buter sur l’avant de la chaussure au risque d’avoir des ampoules. Il est donc conseillé de laisser un centimètre entre votre gros doigt de pied et le bout de la chaussure. C’est pourquoi, vos chaussures de running sont souvent plus grandes d’une taille par rapport à vos chaussures de ville ! A quel moment essayer vos chaussures ? Pendant l’effort votre pied se gonfle, il est donc préconisé d’acheter sa  nouvelle paire de chaussures en fin d’après-midi, lorsque le pied a été sollicité toute la journée et à donc naturellement gonflé.

Newsletter

Recevez chaque semaine un résumé des derniers événements à découvrir, par email.